信仰の糧
今日のために
カトリック教会より

Paroles ParoleParoles Parole

A la une

Propositions récentes

Les joyaux de la Parole

Il suffit de contempler une icône du Pantocrator, du Christ tout-puissant, pour réaliser la valeur de sa Parole, créatrice et salutaire. Cette Parole par laquelle tout advient est rassemblée dans le (...)

le 24 novembre 2015

Heureuses fêtes de Pâques !

Au delà de toute attente, la résurrection en est la réponse… Enfin, à toi de voir !
De la question initiale a surgit ce jour une réponse surprenante. « Où demeures-tu ? » avaient-ils demandé à cet homme (...)

le 17 avril 2014
En marche !

Des signes de quoi ?

— Si tu pouvais juste nous donner à voir quelques uns de tes prodiges, ça nous suffirait. Ça égaillerait bien notre samedi après-midi fade et pluvieux. On te connait, tu en es capable. On a même (...)

le 3 février 2013

Grave maladie de peau !

Je ne comprends rien à cette expression. Il me semble qu’elle dénature le propos qu’elle se donne pourtant comme objectif d’affirmer. Il en serait comme ces gens acharnés qui se battent contre une (...)

le 1er février 2013

Gravé dans la pierre, mais pour combien de temps encore ?

La constance religieuse est une connaissance monolithique par le fait même qu’elle est gravée sur la pierre, aussi indélébile qu’inaltérable. Elle survit à tous les soubresauts de la vie, à tous ses (...)

le 31 janvier 2013

La voie de la voix

La voix qui crie dans le désert t’a-t-elle rejoint ? « Prépare la voie du Seigneur ! » semble-t-elle porter encore et toujours. Les brebis de la parabole entendent bien cette voix qui leur est (...)

le 30 janvier 2013

La prière de Bartimée

Retour sur Mc 10, 46-52

le 29 janvier 2013
Cri

Mon ami Simon

Tu es un illustre inconnu de l’Évangile.
Pardonne-moi si je te tutoie, mais je dois avouer que ces derniers temps tu m’es devenu familier… et que je t’aime bien. Ton illustre homonyme, celui que l’on (...)

le 2 février 2009
Simon de Cyrène

Sacré Jean-Baptiste...

Le combat de la foi de Saint Jean-Baptiste

le 20 décembre 2007
Quand le sage montre la Lune, l'imbécile regarde le doigt...